Harcèlement : la victime n’est pas responsable

Irma Zoulane

En ce moment, il y a un article qui se promène sur les réseaux sociaux. Il est intitulé: «Sept compétences sociales clés pour aider les enfants atteints d’autisme à faire face au harcèlement» (référence à la fin de cet article).
Harcelement_upbility
Le titre, déjà, me semble farfelu. On sait qu’il y a une seule façon efficace de contrer le harcèlement: c’est d’apprendre aux enfants et aux adultes à ne pas le faire.

En effet, ce n’est pas aux personnes opprimées à prendre la responsabilité du harcèlement! Et puis enseigner les compétences sociales clés… compétences sociales… enfants autistes…

Je m’explique: dans cette liste, à part 5 et 6, et peut-être 4 de façon très simplifiée (dire non, et chercher de l’aide), les compétences sociales décrites sont complexes et difficiles à réaliser pour les personnes autistes, même pour des adultes. C’est exiger des exploits de la part des enfants, et leur ajouter de…

Voir l’article original 710 mots de plus

Autisme: L’illusion des niveaux

Un très beau témoignage d’Irma, qui je l’espère permettra à beaucoup de comprendre que même si on nous parle souvent en « niveau » concernant l’autisme pour autant ce n’est parce qu’une personne autiste est dites de » haut niveau ou léger » que les difficultés au quotidien sont inexistantes…

Irma Zoulane

Avril.

Nous sommes représentés dans les médias comme des produits consommables. La promo du jour! Plaignez les autistes… oh pardon, en fait, c’est «Plaignez les parents». Bon.

Les stéréotypes abondent. Et il se forme un fossé: celui qui sépare, d’un côté, les autistes «très atteints» ou «profonds», ceux qui ne sont «pas de haut niveau» – avez-vous remarqué qu’on ose rarement dire «autistes de bas niveau»? Mais on le sous-entend, par opposition avec «haut niveau». De l’autre côté, il y a les «Asperger/autistes de haut niveau». Ceux qui sont «chanceux», qu’on montre dans les pubs et les réseaux sociaux comme des bêtes de foire quand ils agissent comme des gens ordinaires.

Pour moi, ceci fait partie de la difficulté: cette idée qu’il y a deux sortes d’autistes, alors que c’est un continuum à 4 dimensions. Mais qu’est-ce que j’en sais, hein, moi qui suis capable de parler, qui ai un…

Voir l’article original 689 mots de plus

Les essentiels de la rentrée pour les extraordinaires….

Quoi c'est déjà la rentrée? Non impossible que ça vous ai échappé, à moins bien sûr d'arriver tout droit de la planète mars ou de ne pas être allé dans un supermarché dernièrement! Allez avouez vous aussi vous avez hâte que l'école reprenne? Quoi ? Ca vous étonne que je dise ça? ahahahah   Qui … Lire la suite Les essentiels de la rentrée pour les extraordinaires….

Parce que je le vaux bien…

Oui oui je sais là vous voyez le titre et vous vous dites non mais elle a craqué? Elle se croit dans une pub sortie tout droit de la fameuse marque de shampoing! Ça aurait pu mais Non Non Non quenini, aujourd'hui je m'en vais vous parler d'un sujet bien "pipi caca popo bobo" comme … Lire la suite Parce que je le vaux bien…

Et toi t’as déjà écrit un roman? Ou l’art et la manière de bien remplir les demandes MDPH…

Aujourd'hui on va parler paperasse & co , bah oui parce que quand tu vis dans le monde du handicap, ne crois pas que tout soit simple et que tout arrive sur un plateau, non non souviens toi je t'ai dis bisounoursville c'est pas ici!  Il y a encore tout un tas de paperasse à … Lire la suite Et toi t’as déjà écrit un roman? Ou l’art et la manière de bien remplir les demandes MDPH…

Le jour où… mon ami cerveau est parti en vacances…

C'est l’histoire d'une fille qui à l'époque avait  31 ans , un beau jour d'hiver en 2011 se rend compte que ses mains tremblent...Elle va voir son médecin qui l'envoi voir un neurologue... Le neurologue à ce moment là pense à un tremblement essentiel, il veut lui prescrire alors un traitement mais impossible pour elle … Lire la suite Le jour où… mon ami cerveau est parti en vacances…